La maison passive gagne du terrain dans notre région

Nos sociétés modernes se sont rendues compte que les ressources énergétiques n’étaient pas inépuisables et que la préservation de l’environnement allait vite devenir un sujet crucial. Conscient qu’il fallait réduire la facture énergétique, tant pour les Etats que pour les particuliers, les acteurs de la politique et de l’économie se sont penchés sur la construction de logements et de bureaux qui représente prés de la moitié de la consommation d’énergie. Une floraison de labels a vu le jour : maison Minergie en Suisse, Passiv’haus en Allemagne, Effinergie en France pour ne citer que les plus courants. Des concepts se sont multipliés : constructions durables, éco construction, Maison écologique et des réglementations se sont imposées comme la RT 2012 et le projet de la RT 2020. La maison passive est alors devenue, depuis 2010, une référence à atteindre.

Quels sont les principes de la maison passive ?

Construire une Maison passive nécessite de respecter les 5 principes suivants :

  • Une conception bioclimatique

Avant même les premières ébauches de la maison, il faut penser à son orientation afin qu’elle puisse capter de façon optimale les apports solaires sur les pièces à vivre en période d’hiver. Ainsi les grandes baies vitrées orientées plein Sud permettent de récupérer la chaleur du soleil et la lumière et donc de minimiser le recours aux énergies traditionnelles. Sélection Artisanale préconise d'avoir 80% des ouvertures au Sud. Pour éviter les désagréments d’un trop plein de soleil l’été, et donc améliorer le confort de vie, il est à prévoir des protections solaires sur les côtés Sud et Ouest de la maison, à l’aide de Brise-Soleil Orientables (BSO).

  • Une isolation thermique des parois de grande qualité

Pour limiter les pertes de chaleur, il est nécessaire de prévoir une isolation garantissant une enveloppe thermique quasi constante. Le toit, les murs et le sol ainsi que les portes et les fenêtres sont dans cet ordre-ci les parois qu’il faut veiller à isoler soigneusement.

  • La suppression des ponts thermiques

Outre cette isolation performante des parois, il faut faire la chasse à ce que l’on appelle « les ponts thermiques ». Ce sont les jointures par lesquelles la chaleur s’échappe. Forte de son expérience dans le domaine de la construction de maisons individuelles acquise depuis 1986, Sélection Artisanale connaît parfaitement les endroits sur lesquels il faut apporter un soin tout particulier dès la conception de la maison pour les supprimer. L'objectif est de parvenir à une parfaite étanchéité à l'air. Des mesures sont prévues afin d'obtenir un résultat précis.

  • Des fenêtres triple vitrage

L’emploi du triple vitrage est vivement recommandé. Mais attention, l’efficacité d’une fenêtre d’un point de vue thermique dépend aussi de la qualité de son châssis et la manière dont ces fenêtres triple vitrage vont être montées. Ces fenêtres triple vitrage assurent également une isolation acoustique très appréciable.

  • Une ventilation double flux

Une maison passive fonctionne comme une bouteille thermo du fait qu’elle retient la chaleur en son sein. Or, il est connu qu’une maison doit être ventilée, doit respirer autant pour des raisons de confort de vie que pour des raisons de santé. C’est la raison pour laquelle Sélection Artisanale préconise dans la construction de ces maisons passives, la mise en place d’une ventilation double flux. Il existe différentes possibilités comme la ventilation double flux thermodynamique qui consiste à récupérer la chaleur de l’air extrait de toutes les pièces dites techniques (cuisine, salle de bain, WC, …) pour la transférer à l’air soufflé dans les pièces à vivre (salon, salle à manger, …) et dans les chambres. Une autre option est réchauffer l'air par un puits canadiens ou système similaire. Ainsi la consommation de chauffage diminue puisque l’air entrant a moins besoin d’être chauffé car il bénéficie déjà de la chaleur récupérée en interne. Sélection Artisanale propose une pompe à chaleur ou un poêle à bois granulés, ou encore une chaudière à condensation. L'objectif est d'avoir un air constamment renouvelé, donc plus sain tout en recyclant la chaleur interne. Ainsi dans une maison passive les besoins de chauffage doivent être inférieurs à 15 kWhef/m2SHAB et les consommations totales (éclairage, appareils domestiques comme la TV, le congélateur, le réfrigérateur, l'informatique entre autres, doivent être inférieures à 120 kWhep/m2SHAB

Concrètement, quels sont les avantages d’une maison passive ?

Le choix de faire construire une maison passive est motivé par un aspect économique et un aspect environnemental. Bien qu’elle soit un peu plus chère en termes de coûts de construction par rapport à une maison conventionnelle, elle est plus rentable sur le long terme. L’Etat, désireux de promouvoir ces maisons dites environnementales, propose des crédits d’impôt pour un certain nombre d’équipement comme les chaudières basses température, les chaudières à condensation, les matériaux d’isolation thermique, les équipements de production d’énergie fonctionnant grâce aux énergies renouvelables telles que les photovoltaïques...

 

Avantages concrets de la maison passive :

Des factures énergétiques moins importantes

Une indépendance par rapport aux énergies fossiles

Des températures régulées et équilibrées

Une valeur à la revente plus importante